MAURICE AUCTION EST AVANT TOUT L’HISTOIRE
D’UNE RENCONTRE ET
D’UNE ENVIE COMMUNE

Deux femmes commissaires-priseurs, partenaires professionnelles et amies qui ont eu la volonté de proposer des ventes adaptées à leurs clients.
C’est ainsi que Salomé Pirson et Marie-Laurence Tixier ont créé Maurice Auction en 2022 en plaçant l’écoute et le service au cœur de tout.

Avec plus de 30 ans d’expérience cumulée dans le marché de l’art, la maison Maurice Auction ne vient pas de nulle part. C’est avant tout une maison d’experts, qui vit pour ses clients, apportant un service personnalisé et sur mesure à chacun d’eux et à chaque fois.
Des conseils avisés pour valoriser au mieux un patrimoine et développer une collection.

Maurice Auction doit son nom au célèbre commissaire-priseur et académicien Maurice Rheims, grand visionnaire et homme de lettres. Il a modernisé le marché de l’art au cours du siècle dernier et a clairement inspiré Marie-Laurence et Salomé dans leur parcours et leur aventure entrepreneuriale.

C’est tout naturellement que son nom est venu colorer le projet des deux fondatrices,
à la fois comme un hommage incarné mais aussi comme un porte bonheur.
Un véritable compagnon qui saura guider dans les bons choix de gestion d’une collection.


 


 

Marie Laurence Tixier

CO-FONDATRICE & COMMISSAIRE-PRISEUR

CONTACT :

+33(0)682115426
mltixier@mauriceauction.com

MARIE LAURENCE TIXIER EN TROIS DATES :

Diplômée commissaire-priseur en 2003.
Prend la direction du département Bijoux Christies Paris en 2008.
Rejoint la maison Cartier en tant qu’expert/ acheteur les pierres de couleurs Haute Joaillerie en 2019.

Son objet objet fétiche :

Ma paire de boucles d’oreilles en aluminium par JAR offerte par mon mari et déposée sur mon oreiller le matin de notre mariage. Une œuvre d’art miniature que je porte très souvent.

Sa ville :

Paris, forever! pour sa beauté, son énergie et son dynamisme retrouvé sur le marché de l'art, ses grandes collections privées installées dans des lieux architecturaux forts.

Quel a été le déclic pour devenir commissaire-priseur?

Mes études à l'école du Louvre et un stage chez le commissaire-priseur Hervé Poulain au Palais de Congrès. La salle des ventes se nommait alors Maurice Rheims. Sa modernité, son goût pour les voitures de courses et l’art contemporain m’ont sensibilisée au fait que la profession de commissaire-priseur pouvait être pratiquée différemment avec une forte empreinte entrepreneuriale.

SON MEILLEUR SOUVENIR DE VENTE

La vente des bijoux d'Elizabeth Taylor à New York au Rockefeller Center.
Une collection de bijoux amoureusement constituée par une vraie connaisseuse, une femme brillante à la personnalité hors norme incarnant, à elle seule, tout le glamour du cinema americain. Une ambiance incroyable entre ferveur et folie lors de la vente du soir, la salle pleine à craquer, les longues minutes pour vendre la perle historique la Peregrina… et New York en toile de fond.

Sa muse :

De très nombreuses femmes m'inspirent et me touchent. Simone Veil, Gisèle Halimi, Simone de Beauvoir, Emilie du Chatelet, Louise Bourgeois, Toni Morrison, Jeanne Toussaint, Michelle Obama, ma fille Gabrielle

Son plaisir coupable ?

Un verre de Meursault. Je partage avec ma famille, la passion du vin et le goût pour les bonnes choses. J’avoue avoir une large préférence pour les vins de Bourgogne et les Côtes du Rhône.


 

LE PARCOURS DE MARIE-LAURENCE


Après des études de droit, d’histoire et d’histoire de l’art à l’école du Louvre, Marie-Laurence rejoint Christie’s en 2008 en tant que directrice du département Joaillerie et commissaire-priseur.

Passionnée par l’histoire du bijou et gemmologue, elle a travaillé sur de nombreuses collections privées européennes et a découvert de nombreuses pièces importantes pour les ventes de Paris et de Genève.

Ses catalogues sont réputés pour la qualité de leur sélection et présentation. Ses ventes ont un très faible taux d’invendus et mettent en lumière des bijoux et pierres d’exception qui atteignent de prestigieux résultats. Elle a son tableau de chasse la vente d’une perle fine pour 1 million d’euros, ou celle d’une émeraude de Colombie de 6,48 carats pour 450.000€ celle d’un saphir cachemire de 7,05 carats vendu pour 600.000€. En 2016, elle met à l’honneur l’avant-garde du bijou contemporain en créant la section « Création Now » qui établit plusieurs records pour des artistes, comme notamment le créateur coréen Sam Tho Duong.

Commissaire-priseur généraliste, elle source des œuvres et des collections dans d’autres spécialités, notamment pour le département des vins, des tableaux anciens, des sacs et accessoires et des objets d’art, avec une très belle collection de boîtes en or vendue à Hong Kong pour 1 million de dollars. Elle est un marteau reconnue et dirige alors de nombreuses ventes de la maison Christie’s dont les prestigieuses ventes des Hospices de Beaune.

En 2019, elle rejoint la maison Cartier en tant qu’expert-référent pour les pierres de couleur.
Elle sélectionne et achète les pierres précieuses pour les pièces de Haute Joaillerie et travaille en étroite collaboration avec le studio de création. Au plus proche des clients, elle participe aux événements de Haute Joaillerie en tant qu’expert et suit les commandes spéciales.
Passionnée par l’art et l’univers de la joaillerie, Marie-Laurence place toujours l’intérêt de ses clients en premier.
Son expertise et son réseau de clients internationaux font toute la différence.



 

Salomé Pirson

CO-FONDATRICE & COMMISSAIRE-PRISEUR

CONTACT :

+33 (0)670017294
spirson@mauriceauction.com

SALOMÉ PIRSON EN TROIS DATES :

Naissance en 1990.
Sort diplômée d’H.E.C. Paris en 2017.
Organisation de la vente de l’entier mobilier du Ritz pour un total de plus de 7 millions d’euros en 2018

SON OBJET FÉTICHE

Un vase d’Enzo Mari offert pour mon diplôme de commissaire priseur en 2015. J’adore y insérer les compositions florales de mon fleuriste et très cher ami Thierry Féret.

SA VILLE

Rome où j’ai vécu un an et où j’essaie d’aller chaque année. Difficile de se lasser de ces ruelles, musées, églises et surtout des odeurs qui imprègnent cette ville…J’adore particulièrement me rendre à la Villa Médicis, un endroit hors du temps, perché au-dessus de Rome, tout simplement le plus bel endroit du monde à mes yeux.

SON MEILLEUR SOUVENIR DE VENTE

Il y en a plusieurs et j’espère que mon meilleur souvenir est encore à découvrir mais pour le moment… La redécouverte d’une pendule mystérieuse Art Déco de Cartier en 2020, méconnue des archives Cartier et vendue près de 400 000 euros à un client étranger.

Sa muse :

Ma maman, source d’inspiration intarissable. Peut-être aussi Gabrielle Chanel pour sa modernité, sa liberté de pensée et son goût pour les accessoires et les bijoux.

Son plaisir coupable :

La gourmandise. Je suis toujours au courant des nouveaux restos à tester et sinon je passe du temps en cuisine ou à dénicher une nouvelle épicerie. Je veux tout goûter, tout le temps ! Appelez moi si vous cherchez une bonne table ;-)
 

LE PARCOURS DE SALOMÉ

Salomé est titulaire d’un Master Marché de l’art obtenu sous la direction de Philippe Dagen à la Sorbonne. Diplômée commissaire priseur de ventes volontaires et judiciaires depuis 2015, elle complète son parcours par une formation commerciale d’excellence en intégrant H.E.C. Paris.

Salomé Pirson est rapidement recrutée par une grande maison de vente internationale à Paris pour l’organisation de la vente de l’Hôtel Ritz. Elle réalise alors un record du monde pour une vente de mobilier d’hôtel totalisant 7.3 millions d’euros. Elle rejoint ensuite l’équipe de développement du pôle Arts des XXème et XXI ème siècle sous la direction de François Tajan et gère un panel de collections et clients entre la France et Monaco, où elle développe son réseau et une connaissance très fine du marché en Design, Art moderne et Art contemporain.

A Monaco elle organise le premier parcours de sculptures en plein air suivi d’une vente aux enchères totalisant plus de 5 millions d’euros de chiffre. Indépendante depuis 2020, elle conseille et guide ses clients dans leur démarche de vente ou d’acquisition d’œuvres d’art. Par ailleurs passionnée par l’univers du bijou, Salomé passe son certificat de gemmologie à l’Institut National de Gemmologie.
En 2021, elle retrouve une pendule mystérieuse de Cartier art deco disparue des archives, vendue presque 400 000 euros.

Originaire de l’Est de la France, mais italienne de cœur, Salomé est à votre disposition sur ces secteurs. Régulièrement, Salomé crève l’écran :) Elle participe en tant que consultante à l ‘émission “Affaire Conclue : Vos objets ont une histoire”, sur France 2.

Les prochaines interventions de Salomé Pirson dans Affaires Conclues: 25 et 28 janvier 2022.

 

Follow us on Instragram